Agrégateur de contenus

null DON - le Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer a remis un chèque de 63 500€ au service de Pneumologie

30/01/2020

DON - le Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer a remis un chèque de 63 500€ au service de Pneumologie

Le Comité de Vendée de La Ligue contre le Cancer fait un don en faveur du service de Pneumologie.

Mardi 28 janvier 2020, le Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer a remis un chèque de 63 500€ au service de Pneumologie du CHD Vendée. Ce financement a permis de doter le département de la Vendée d’un écho-endoscope bronchique, équipement de pointe qui permet le diagnostic et le traitement des patients atteints de maladies pulmonaires. Ce financement a permis également d’aménager un salon d’accueil pour les familles des patients hospitalisés au sein du service.

« Un immense merci au Comité de Vendée de la Ligue contre le cancer pour avoir fait naître l’écho-endoscopie bronchique en Vendée », c’est par ces mots que le Dr Cyril GUIBERT, Chef de Service de Pneumologie  a clôturé son discours à l’occasion de la manifestation de remise de don organisée au sein du service. Après avoir expliqué le fonctionnement et l’intérêt de l’écho-endoscope bronchique pour les patients, il a rappelé toute la place de l’innovation technologique dans le diagnostic et le traitement des cancers. Le Dr Marie MARCQ, médecin pneumologue qui pratique l’écho-endoscopie bronchique, a souligné la rapidité à laquelle cette nouvelle activité a été mise en place au CHD. Elle a souhaité remercier plus particulièrement le service de Gastro-Entérologie qui partage une partie de l’équipement, le service d’Anesthésie ainsi que l’équipe du service Biomédical.

Dans son discours Francis SAINT-HUBERT,  Directeur Général du CHD Vendée a insisté sur « la symbolique que représentent ces deux projets menés en même temps et dans le même service : le salon d’accueil des familles est un projet destiné à l’accueil des familles des patients afin de rendre l’hospitalisation moins difficile à vivre ; le second projet nous montre que l’activité hospitalière c’est aussi de la haute précision, de l’innovation technologique et des compétences humaines très pointues. Les deux sont assurément nécessaires dans le processus de prise en charge des malades ».  Francis SAINT-HUBERT a par ailleurs rappelé la responsabilité territoriale portée par le CHD et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de déployer de nouvelles techniques uniques sur le département. Il a remercié le Comité de Vendée de la Ligue contre le cancer pour ce don au profit du service de Pneumologie et salué au-delà de cet évènement, le partenariat fort qui existe entre le CHD Vendée et la Ligue contre le Cancer dans la prise en charge des malades.

Enfin, Jean-Charles GUILBAUD, Président du Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer a expliqué que la Ligue avait été destinataire de plusieurs projets susceptibles d’être financés. Le projet d’écho-endoscopie bronchique présenté par le service de Pneumologie et porté par le Dr Cyril GUIBERT et le Dr Marie MARCQ a retenu tout particulièrement l’attention du Comité vendéen : « on n’a pas hésité une seconde ; rien que le fait de savoir que les patients n’auraient plus à se déplacer, ça a rendu ce projet prioritaire» a expliqué le Président qui lui aussi a rappelé le lien fort qui existe entre le  Comité de Vendée et le CHD.

 

  • Le salon des familles

Situé au sein du service, le salon des familles permet aux proches des patients hospitalisés en Pneumologie de bénéficier d’une salle de repos confortablement aménagée : machine à café, canapé-lit, table pour les repas, TV. Ce projet a été mené par l’équipe paramédicale et médicale du service après avoir constaté la nécessité d’accueillir dans un environnement serein et chaleureux les familles de patients malades atteints de cancer ou en situations palliatives, hospitalisés en Pneumologie. Le salon des familles a été entièrement financé par le don du Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer à hauteur de 2 200€.

 

  • L’écho-endoscope

L’écho-endoscope, également appelée EBUS pour endobronchial ultrasound, est un matériel permettant de réaliser une écho-endoscopie bronchique. L’EBUS combine une échographie et une bronchoscopie standard, examen qui consiste à introduire, par les voies respiratoires naturelles (le nez ou la bouche), un tube flexible appelé bronchoscope pour examiner la trachée et les bronches.

Cet équipement permet d’explorer le poumon au-delà de la paroi bronchique : la sonde est posée contre la paroi bronchique et donne une image de ce qu’il y a derrière. Cet examen permet d’explorer des lésions pulmonaires périphériques non visibles par le bronchoscope et d’explorer le médiastin, une région centrale et difficile d’accès située entre les deux poumons.

Après un repérage, le médecin réalise une ponction avec visualisation en temps réel à l’aide d’une aiguille très fine afin de prélever des cellules (sécrétions, ganglions, …)  de cette zone difficile d’accès. Le guidage échographique apporte une sécurité supplémentaire à l’intervention.

Les prélèvements sont ensuite analysés et permettent au médecin de poser le diagnostic.

Cet examen à l’avantage d’être très bien supporté par le patient et de remplacer dans bon nombre de cas un geste chirurgical plus invasif.  Il y a de nombreuses indications pour pratiquer ces examens chez un patient : si l’on suspecte une infection, une inflammation ou encore une tumeur pulmonaire.

Le CHD Vendée est le seul établissement du département à disposer d’un écho-endoscope bronchique.  Grâce à l’acquisition de cet équipement, les patients vendéens  peuvent bénéficier de cet examen à La Roche sur Yon,  alors qu’ils devaient auparavant se rendre à Nantes.  Les délais d’obtention d’un rendez-vous d’examens sont raccourcis et permettent de poser le diagnostic rapidement pour démarrer les traitements au plus vite.

En pratique, l’examen est réalisé au bloc opératoire par les Pneumologues, sous anesthésie générale. Il dure  environ 30 minutes. A ce jour, 13 patients ont bénéficié de cet examen et pour 7 d’entre eux, un cancer a été détecté.

Le coût de cet équipement s’élève à 86 800€ ; le Comité de Vendée de la Ligue contre le Cancer a financé ce projet à hauteur de 61 300€.