Les actualités

null L’hélismur est arrivé en Vendée

07/04/2022

L’hélismur est arrivé en Vendée

L’hélismur régional est arrivé depuis le 1er avril pour 6 mois en Vendée.

Basé au CHD Vendée - site de La Roche sur Yon, il va permettre de faire face à l’accroissement de besoins en soins urgents sur notre département pendant la saison estivale. Cet hélicoptère participe au désenclavement de certains secteurs géographiques isolés et permet aux patients une meilleure accessibilité aux soins.

Cette année, une expérimentation va être menée pour disposer de l’hélismur 24h/24 du 1er juin au 30 septembre. Compte tenu de sa position géographique, le département de la Vendée voit tous les ans sa population augmenter considérablement sur le littoral et ce dès les vacances scolaires de Pâques. Les besoins en soins sont d’autant plus importants que les axes routiers sont fortement encombrés l’été. Le déplacement des moyens d’intervention se fait difficilement dans certaines zones du département alors que chacun doit pouvoir bénéficier de soins urgents. L’arrivée de l’hélicoptère de secours
va permettre d’acheminer les équipes médicales rapidement sur place (transport primaire) et d’assurer plus rapidement les transferts de patients entre établissements hospitaliers (transport secondaire).

Un hélicoptère sanitaire basé au CHD Vendée d’avril à septembre.

Le CHD Vendée accueille l’hélismur sur son toit dès ce vendredi 1er avril et jusqu’au 30 septembre inclus.
Cette année, le SAMU85 expérimente une nouvelle organisation : l’hélismur sera disponible de 9h à 21 h du 1er avril au 31 mai. Puis 24h/24 du 1er juin au 30 septembre.
Pour cette seconde période, afin d’assurer la continuité des interventions ce sont 2 équipes qui se relaieront chaque jour. Chaque équipe est composée d’un pilote et d’un assistant de vol.
L’hélismur est en capacité de décoller dans les 10 minutes qui suivent la décision de le déclencher par le médecin régulateur du SAMU 85.
Un bénéfice pour les patients mais également pour les soignants.

Cet hélismur positionné en Vendée pendant les 6 prochains mois va permettre de :

  • couvrir l’ensemble du territoire vendéen tout en intervenant plus rapidement sur certains secteurs : par exemple l’Ile d’Yeu ou l’Ile de Noirmoutier sont encore plus difficiles d’accès en période estivale en raison de leur caractère insulaire,
  • permettre de réduire le temps de transfert des patients entre établissements,
  • libérer du temps médical au sein des SMUR côtiers,
  • réduire 2 à 3 fois le temps d’immobilisation des équipes médicales mais aussi de diminuer le temps d'immobilisation des pompiers.

Et cela dans un seul but : que les malades soient pris en charge le plus rapidement possible à l’hôpital.
Une fois à l’hôpital, l’hélistation est reliée directement aux services de soins critiques du CHD Vendée : urgences, réanimation, bloc opératoire, cardiologie ; grâce à un ascenseur prioritaire, afin de prendre en charge les patients le plus rapidement possible dans le service adapté.

En 2021, l’hélismur a permis la réalisation de 217 missions dont 163 missions primaires, soit plus de 188 heures de vol en 6 mois.